Le cirse commun

Cirsium vulgare. Spectacle garanti avec le cirse. De juin à octobre, cette plante reçoit la visite d'un nombre impressionnant de butineurs. Exemple ci-dessous: une abeille sauvage (halicte de la scabieuse) au sommet de la fleur, deux abeilles mellifères et à droite, une autre abeille sauvage plus petite.

Abeille sauvage (osmie cornue) et abeille mellifère:

Un halicte mâle vient courtiser une femelle:

Pas moyen de butiner tranquille:

Ci-dessous, une abeille sauvage minuscule cherche une place sur la fleur. À gauche, l'abeille mellifère paraît monstrueuse, mais les deux abeilles sont strictement à la même distance de l'appareil photo. Cela permet de comparer facilement les différences de taille des deux abeilles.

Le pollen du cirse est de couleur très claire:

 Le cirse est souvent confondu avec le chardon; voici le détail de la tige, des feuilles et de la fleur du cirse :

Si un cirse pousse sur votre propriété, ne l'arrachez pas !!!  Après la floraison qui permet de nourrir une faune nombreuse, les chardonnerets viendront manger les graines, et là aussi, c'est du spectacle! Le chardonneret élégant qui porte bien son nom est en passe d'être classé "espèce vulnérable" en France... victime collatérale des herbicides.