Rosmarinus officinalis. Cette plante sauvage de la côte méditerranéenne est cultivée dans les jardins ou massifs floraux francs-comtois grâce à sa rusticité. Elle se développe sur tous types de sols. Aromatique, culinaire et mellifère, elle connaît un grand succès auprès des abeilles. Elle fleurit une première fois de février à mai, et l'espèce photographiée ici le 28 septembre à Besançon montre bien qu'une floraison automnale est aussi possible dans notre région.

L'image suivante illustre bien la symbiose fleur - insecte: l'abeille récolte le nectar au fond de la corolle de la fleur et celle-ci lui délivre son pollen sur le dos:

Les étamines du romarin "tamponnent" le dos de l'abeille:

Massif floral à Besançon Battant.

 
 

Que butiner cet hiver ?

Que butiner ce printemps ?

Que butiner cet été ?

Que butiner cet automne ?